September 24 – 27, 2017 | SHAW Conference Centre, Edmonton

Reconnaître les risques qui se dessinent et les mettre au service de la création de valeur

27 Sep 2017
8:10 - 9:00
Salon 4

Reconnaître les risques qui se dessinent et les mettre au service de la création de valeur

Les programmes de gestion des risques d’entreprise (GRE) n’ont rien de bien nouveau. En règle générale, les programmes de GRE consistent en des cadres officiels permettant aux décideuses et aux décideurs de repérer les risques, d’évaluer les probabilités qu’ils se matérialisent et leur incidence éventuelle, de créer un plan de riposte, puis de surveiller les progrès.

Plusieurs organismes, plus particulièrement ceux des secteurs de l’industrie rigoureusement réglementés, mettent en œuvre des programmes de GRE depuis des années. Au sein des organisations de plus d’envergure ou plus averties, les programmes de GRE ont commencé à prendre le virage de l’automatisation en s’appuyant sur des points de données et des indicateurs dont le suivi est assuré automatiquement (et, de plus en plus, sur des tableaux de bord en temps réel).

Cependant, les conseils et les directions de plusieurs organisations commencent à se demander comment obtenir plus de valeur de leurs programmes de GRE existants et parallèlement, cherchent à transformer leur registre de risques en une source de nouvelles possibilités.

Plus récemment, certaines organisations ont entrepris la recherche de la meilleure façon de mettre à profit leur investissement en programmes de GRE. Elles poursuivent ainsi le but de déterminer et d’élaborer de nouvelles possibilités plutôt que de se concentrer exclusivement sur la surveillance et la gestion des risques connus. En réalité, les programmes de GRE sont les plus utiles en périodes de changement perturbant ou lorsque les organisations doivent satisfaire un besoin urgent de prendre une mesure « différente » sur le marché pour préserver ou augmenter leur valeur.

Cette présentation traitera de la détermination plus efficace des risques qui se profilent en portant attention aux signaux de changement et aux agents perturbants se dessinant, lesquels peuvent avoir une incidence importante sur les produits ou les services d’une organisation, la demande de sa clientèle, sa chaîne d’approvisionnement, etc. Un mécanisme tangible visant à enfin gérer le « bon côté du risque » ainsi qu’à le transformer en possibilité sera présenté, de même que la manière d’utiliser le risque au moment d’établir la stratégie.